Mon épouse américaine – Ruth L. OZEKI

Synopsis

couverture plutôt sympa

L’épouse américaine aime la viande. L’épouse américaine représente l’idée de viande : robuste, saine et raisonnablement calorique. L’épouse américaine est la viande. Voilà toute l’idée du show télé que Jane Takagi-Little, journaliste métisse, anime pour le public japonais pour un sponsor d’exportation de la viande de boeuf au Japon.

Du boeuf au pays du poisson cru ? L’idée semble improbable, mais Jane l’a bien compris : sous le steak, c’est tout le rêve américain qu’elle introduit, de force, dans l’assiette du Japonais moyen. Sa double culture – ni d’ici ni de là-bas – sert merveilleusement le programme. Et ça marche !

Dans la banlieue de Tokyo, Akiko tente déjà de résister aux assauts de son mari, convaincu qu’elle ne parviendra à lui donner un enfant qu’après un sévère régime bovin…

Mon avis

Je suis en pleine période « je lis les livres que j’avais déjà essayé de lire une fois mais que j’avais abandonné« . Maintenant que j’ai un carnet pour cela, je note plus précisément les raisons pour lesquelles j’abandonne une lecture. Dans le cas de ce livre je ne l’avais pas noté mais c’était surtout « manque de temps » alors j’ai réessayé.
Du coup je me dis que c’était aussi, manque de… maturité ? Allez savoir, il y a parfois tout simplement des livres qu’il faut être prêt à lire pour en apprécier tout le contenu. Attention, contrairement à ce qu’on pourrait croire en lisant le résumé, on parle assez peu du Japon, ce n’est pas le sujet de ce livre.

L’histoire de Jane et Akiko commence sur fond d’une série-publicité-télé-réalité . Alors on s’intéresse aux coulisses de l’émission, on a pitié du sort d’Akiko dont le mari est un dictateur miniature, on fait amie-amie avec Jane, la narratrice. Puis au fur et à mesure des pages, on sent qu’il y a quelque chose qui foire dans le monde du boeuf. Et Jane se retrouve prise entre son métier et son éthique. C’est alors qu’elle tombe enceinte…

Ce livre m’a plu par son fond engagé. On en apprend de belles sur le boeuf américain et ça fait même froid dans le dos. En tout cas ça donne envie d’en savoir plus. Mais il ne faut pas croire que ce n’est qu’un roman catastrophe ou documentaire ! Ses personnages sont vraiment attachants et l’intrigue intéressante.

Ce n’est peut-être pas un gros coup-de-coeur mais c’est un livre que j’ai eu plaisir à lire et que je conseille à tous. Je trouve personnellement que découvrir un sujet par un roman est un bon début même s’il faut par la suite lire des publications plus sérieuses sur le-dit sujet.

Bande-son perso : Tron original soundtrack – Daft Punk

Publicités

Une réflexion sur “Mon épouse américaine – Ruth L. OZEKI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s